05 janvier 2007

Diabolisation d'Internet.

Voici notre premier article consacré à la diabolisation d'Internet. J'ai mis mon avis, Straw a mis le sien. Même si sur le fond, nos deux opinions se confondent...

Straw:


Premier article sérieux ? Vous l'attendiez, le voila. Le sujet ? Quoi de plus simple? Internet. On s'est rencontrée dessus, vous êtes dessus, alors pourquoi ne pas prendre sa défense devant tous ceux qui le débigre constament. Internet, c'est pas mal. Internet, ça en jette. Un moyen de communication, pour commencer, et pas des moindre. Pour peu que l'on est l'adsl, bien sûr, mais c'est tellement répandue de nos jours, c'est tellement utile. L'un des moyens de communication les plus rapides, et le téléphone ne permet pas de faire autre chose en même temps, et ça coute plus cher, souvent, la lettre pas assez rapide bien que j'aime les moyens rudimentaires, internet est de loin, le plus pratique. Que nous fournit de plus cet adorable moyen de communication ? Des informations, évidemment. Qui n'est jamais allé sur wikipédia chercher une information de première importance, qui n'a jamais fait aucune traduction grâce à ces trucs qui traduisent toujours à côté de la plaque mais qui au moins, nous donnent une idée de ce que l'on lit.
Contrairement à ce que l'on peut lire je ne sais trop où, dans je ne sais trop quoi, internet, ce n'est pas mal, internet, ça rox. Lieu d'action de superbes romans d'amour, de superbes échanges, de superbes choses simplement. Utile, pratique, une vie dans une autre, comment s'en sortir sans aucun soutien dans la vie, sur internet, des millions de jeunes gens vous acceuillent à bras ouvert, eux aussi sont seuls devant leur écran, eux aussi ont surement eu mal, mais pour l'instant, ils sont là, et ils vont bien, pour l'instant. Le but, être heureux et mieux.
Le but ? Apprendre toujours plus, connaître, toujours mieux.


Melo':

Pourquoi à chaque fois que le mot Internet est prononcé, on y associe les dangers, tout de suite ? Je vous l'accorde derrière Internet, nous pouvons tous prendre n'importe quel masque, personne n'ira vérifier si untel est vraiment comme il se décrit, personne n'ira vérifier si untel a vraiment l'âge qu'il prétend avoir. Mais ca reste tout de même un formidable outil de communication. Prenez un exemple d'avantage de cet outil : les blogs. C'est toujours plus simple d'exposer sa vie sur une page, que de le faire en vrai. Oui, Internet est une société virtuelle où peuvent régner de grands dangers mais c'est aussi un espace de mixité culturelle, nan ?
Jtrouve qu'Internet, il a un peu bon dos : sous prétexte qu'on maîtrise pas bien cette technologie, on y trouve toutes les tares du monde. Alors avançons ! Pourquoi rejeter quelque chose qui nous est bénéfique ?

Posté par Melostraw à 23:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Diabolisation d'Internet.

    ok

    hé bah je suis d'accord avec vous. Faut vivre avec son temps, et aujourd'hui le temps c'est internet.
    Par contre, concernant les blogs, je pense que c'est une suite logique à la diffusion incontrolée d'émission de télé-réalité qui a poussé les gens à dévoiler toute leur vie également, pour faire comme a la télé. Inconsciemment, bien évidemment.

    Posté par Pedro, 12 janvier 2007 à 09:02 | | Répondre
  • Oui mais.

    T'aurais pas mis inconsciemment j'aurais pas compris. -_-" Mais je trouve que tu t'exposes quand même moins sur un blog que si tu fais une télé réalité. Et puis la télé réalité engendre le voyeurisme... Internet nouveau voyeurisme? '_'

    Posté par Melo', 16 janvier 2007 à 02:02 | | Répondre
  • Hum.

    J'suis pas d'accord Melo'. Sur un blog tu te dévoile deux fois plus dans la mesure ou tu ennonce tes pensées, celles-ci qui reste bien cachée lors d'une quelconque télé-réalité. Et puis tu exprime avec des mots certaine chose qu'en acte on ne verrai pas. Ton blog et le mien en sont des exemples flagrants '.'.

    Internet, nouveau voyeurisme, bien sûr, mais pourquoi, je ne peux te le dire ^^'

    Posté par Straw', 21 janvier 2007 à 00:58 | | Répondre
Nouveau commentaire