03 février 2007

Le droit de vote à 16 ans.

    Voici ce qu'aurait pû annoncer Phosphore il y a peu, mais il se contentait d'annoncer que 80% des 16-25 ans sont contre cet avancement du droit de vote. Je n'vous cacherai pas du tout que du haut de mes seize printemps, j'ai été choquée d'apprendre ce que le gouvernement avait en tête concernant ma génération et celles qui suivent. Pas seulement parce que je trouve cette tentative d'avoir plus de voie pour "ceux qui passe à la télé" lamentable, mais aussi, parce qu'en regardant autour de moi, j'ai manqué un sacré fous rire. Mais l'abhération ne s'arrête pas là.
    Intriguée par le titre, j'ai donc pris cette famause revue afin de la lire. Selon le rédacteur de l'article, si les jeunes sont contre, ce n'est pas parce qu'il ne s'y connaissent pas en politique mais par soucis de responsabilité, ceci accompagné de divers témoignage de jeunes allant de seize à dix-huit ans, une majorité des témoignages venant de personne actuellement majeure et seulement un ou deux étant de jeune non-majeure. Là, j'ai vraiment ris. Les jeunes de seize à vingt-cinq ans qui disent... Oui, c'est bien, mais une grande majorité des jeunes de seize à vingt-cinq ans sont majeures, et une grande partie de jeunes non-majeure ne s'intéressent absolument pas à la olitique. Certes, ils ont des témoignages, et cela ne prouve rien, mis à part ceux qui passe à la télévision, les jeunes ne connaissent pas les politiciens, pas plus que leur parents qui soit dit en passant, se préoccupent de moins en moins de l'actualité politique du pays comme le montre les plus récentes élections par leur taux d'abstinence. Il ne faut pas trop en demander à la progéniture si les parents ne suivent pas.
    Moi aussi j'ai fais mon sondage, deux personnes sur une cinquantaine intérrogées iront voter en sachant qui et pourquoi voter dans mon lycée, cela n'est-il pas merveilleux ? Deux...
    Alors mince, il faudrait peut-être arrêter de prendre les gens, et particulièrement les adolescent (à qui l'article était adressé), pour des demeuré. Evidement, ceci n'engage que moi.

Straw'

J'apporte ma petite contribution à cet article.

Je pense pour ma part que donner le droit de vote à des adolescents de 16 ans, est une idée un peu étrange. Des jeunes indécis, des jeunes qui ne savent pas, qui cataloguent trop vite, sans analyser le fond des choses. Même les gens d'âge, dit mûr, ne savent pas qui voter et vote pour ainsi dire, par dépit. Tel parti ne m'a pas satisfait alors je fais choisir celui-ci pour voir si les choses bougent.

Bon, bien sûr, on peut prendre en compte la maturité des jeunes en compte pour contester ce que je viens de dire mais je connais peu de jeunes capables de me dire pourquoi il vote untel.  Bien sûr, il n'y pas d'âge pour penser mais je pense qu'une chose aussi importante ne doit pas être prise pour une mince affaire. Et quand on a 16 ans, on a sûrement d'autres préoccupations, d'autres sujets de discussion que la politique...

                                                                                                                                                                                  Melo'

Posté par Straw à 20:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Le droit de vote à 16 ans.

    waaah

    wah putain nos avis se rejoignent, c'est rare pour des djeunz de la society comme nous.

    Bref, j'observe aussi qu'autour de moi, peu de gens sont intéressés par la politique. Vendredi d'ailleurs, une fille, apprenant que les éléctions se déroulent la veille de ses 18 ans, a poussé un "ouf" de soulagement.

    Je pense aussi que la politique ne doit pas être prise à la légère. Les médias nous donnent une image typée de la politique, il faut aller plus loin que ça, lire les programmes, car quoi qu'on en dise, la politique c'est la vie.

    D'ailleurs, deaa, t'as lu mon début de chanson là dessus, on se rejoint.

    Bon article.

    Posté par Pedro, 11 février 2007 à 18:38 | | Répondre
Nouveau commentaire